Success stories : Kampsen GmbH & Co. KG

Success stories : Kampsen GmbH & Co. KG

Des installations de production à la pointe de la technologie alliées à des recettes traditionnelles

L'entreprise Kampsen GmbH & Co. KG située à Cloppenburg (Allemagne) fabrique des produits à base de viande et des saucisses ainsi que des plats préparés, essentiellement pour les propres marques de grands clients distributeurs.

Je parle à quelqu'un:
Stephan Witte, gérant de la société Kampsen GmbH & Co. KG

Handtmann FS 520:
"L'énorme avantage est que nous pouvons travailler de manière très souple avec ces lignes et que le poids est toujours juste. ."
Stephan Witte, gérant de la société Kampsen GmbH & Co. KG

"L'entreprise Kampsen GmbH & Co. KG située à Cloppenburg (Allemagne) fabrique des produits à base de viande et des saucisses ainsi que des plats préparés, essentiellement pour les propres marques de grands clients distributeurs. L'entreprise vit le jour il y a plus de 40 ans dans le centre de la ville ; c'était alors une boucherie. Une nouvelle extension de sa surface de production lui permettra bientôt d'atteindre 14 000 mètres carrés. 285 collaborateurs produisent environ 17 000 tonnes de saucisses, de fricadelles et de produits à base de viande par an. Et la tendance est à la hausse. Des installations de production à la pointe de la technologie alliées à des recettes traditionnelles sont la réponse de l'entreprise à la demande des discounters, du commerce alimentaire de détail ainsi que du secteur de la gastronomie et du service traiteur. Il y a deux unités de production identiques mais entièrement indépendantes l'une de l'autre afin que tout se passe comme sur des roulettes. Cela permet d'une part de garantir la pureté variétale, et d'autre part de se protéger des arrêts en cas de pannes. Aucune intervention d'urgence n'est toutefois nécessaire car le service fonctionne parfaitement, comme le confirme Stephan Witte, gérant de la société Kampsen GmbH & Co. KG lors de son entretien avec Holger Herrmann, Key Account Manager chez Handtmann. Stephan Witte, qui fit passer Kampsen d'une petite entreprise artisanale à une entreprise industrielle d'envergure, fut élu entrepreneur de l'année dans la région d'Oldenbourg en 2018."

Entretien

avec Stephan Witte, gérant de la société Kampsen GmbH & Co. KG

La maintenance fonctionne super bien, nous sommes toujours pris en charge rapidement. La gestion des pièces de rechange nous convient également : si elles sont en stock, les pièces de rechange peuvent être ici en 45 minutes. Nos techniciens s'entendent très bien avec le personnel de service de chez Handtmann lorsque quelque chose est en panne, ou peut être réglé sans passer par la voie hiérarchique. Cela fonctionne très, très bien. C'est une relation très collégiale.

Ce sont actuellement environ 65 pour cent de saucisses et donc 35 pour cent de produits formés. En tous les cas, la proportion de produits formés augmente : la demande est énorme et nous pouvons réagir en conséquence. Pour l'instant nous produisons environ 200 tonnes sur deux lignes. Dont 40 pour cent de boulettes de viande hachée.

L'énorme avantage est que nous pouvons travailler de manière très souple avec ces lignes et que le poids est toujours juste. Les boulettes peuvent être plus grosses ou plus petites, les formes peuvent varier. Les différents types de chair ne réagissent pas pareil dans la friteuse. Le client veut parfois des bâtonnets, parfois des boulettes, cela dépend de la recette demandée. On rentre simplement ces informations dans le système de formage, et cela fonctionne.

Oui, tout à fait. Nous avons débuté comme boucherie dans le centre-ville puis nous avons grandi petit à petit. En 2001 nous n'avions que 35 collaborateurs ici. Nous avons acheté les premières machines Handtmann en 2010, puis une ou deux nouvelles tous les ans.

Les systèmes sont très, très fiables et la production à grande vitesse est chez nous vraiment ultra-rapide. Les machines sont beaucoup sollicitées. Mais cela marche très bien, tous les jours et de manière très sûre. On assemble la machine et elle fonctionne. Les machines Handtmann sont à la portée de tous les employés et peuvent être équipées très facilement par les employés eux-mêmes.

On n'arrivait jamais à quantifier véritablement les pertes de matière. Maintenant nous savons comment régler les machines de manière optimale. Beaucoup de choses sont plus faciles à comprendre et on peut piloter les données qui entrent dans les calculs. Nous avons mis en place la HCU en 2012.

Oui, nous utilisons la documentation pour évaluer les performances de remplissage des différentes équipes, voir comment circulent les boyaux, etc.

La mise en service de la HCU est simple : vous la branchez, c'est tout. Il n'y a en fait pas de questions pour le SAV, parce que le système fonctionne correctement. Il marche, il fonctionne. C'est ce qu'on attend de lui.