Aperçu exclusif du poste de pilotage : 5 questions à Rennstall Esslingen

Handtmann Elteka Sponsoring: Team des Renntall Esslingen

Retour en arrière sur la saison 2016 de l’écurie Esslingen

Une année couronnée de succès touche à sa fin. Trois événements dans trois pays et trois bons résultats : voilà ce qu’a réussi l’écurie durant la saison 2015/16 en Formula Student internationale. Grâce à la Stallardoꞌ16, l’écurie à une nouvelle fois été en mesure de rivaliser avec les grands. Le secret de la réussite : une équipe soudée !

Après la saison 2015, certaines personnes ont pris des postes à responsabilités. Un élément majeur pour ouvrir la voie à de nouveaux membres après une saison pleine d’expériences.

Peu avant Noël, le ciel s’est assombri au-dessus d’Esslingen lorsque l’on a constaté que les moyens financiers n’allaient pas suffire ni pour clôturer la saison, ni pour achever la voiture de course 2016. L’équipe a été ralentie lors de la commande de composants essentiels et le calendrier semblait être complètement chamboulé. Une période difficile pour tous les responsables de l’écurie.

C’est en mars qu’il y eut enfin le soulagement. Les bons contacts avec les sponsors et les partisans du projet se sont avérés payants. C’est avant tout la faculté de technologie des véhicules de l’université d’Esslingen qui a proposé son soutien et qui a permis d’achever la voiture à toute vitesse.

Malgré toutes les difficultés, la voiture a été prête en un temps record, aussi tôt que la voiture de 2013. La première sortie a eu lieu le 25 avril sur le site inoccupé d’une entreprise à Stuttgart-Vaihingen par des températures proches de zéro et de fortes chutes de neige.

Une semaine plus tard, Stallardoꞌ16 est présentée devant le hall industriel de Göppingen, effectue des figures sur l’asphalte devant des spectateurs enthousiastes et offre un show époustouflant. La voiture de course s’affiche dans un séduisant noir et blanc, un hommage au modèle de 2013.

La période de mai à août était réservée à la phase cruciale des essais. Ainsi, Stallardoꞌ16 a été testée 2 à 3 fois par semaine en situation de concurrence. Au début, la patience était de mise car c’est précisément avec un prototype que de petites erreurs surviennent encore et il s’agit alors de les trouver et de les éliminer.

Mais le calendrier avança à grand pas et déjà c’était le mois de juillet, soit plus qu’un mois jusqu’aux compétitions. De nombreux événements préalables organisés par les sponsors étaient une bonne préparation, une sorte de répétition générale. Stallardo s’est révélée être en excellente forme et les derniers dixièmes de secondes ont été grignotés à chaque tour. Puis il s’agissait de passer une dernière fois au banc d’essai afin d’extirper encore quelques chevaux puis ce fut le point culminant de la saison.

La Formula Student Germany passe pour l’événement mondial le plus prestigieux. Pour l’écurie, il s’agissait de la première compétition en 2016, ce qui avait pour effet d’augmenter encore la nervosité. Malgré la forte pression et une grande attente de la part de l’équipe précédente, des amis et notamment des sponsors, ce fut une énorme prestation finalement récompensée par la 5ème place sur 75 véhicules à moteur à combustion participants, venus du monde entier. Un arrière-goût amer tout de même : il ne manquait que 13 points sur 1000 possibles pour la troisième place. Au final, le second meilleur résultat à Hockenheim depuis les dix années d’existence de l’équipe.

À peine trois jours plus tard, direction le port pour se rendre à Györ, en Hongrie. Un circuit qui réussit à l’écurie : après une victoire générale en 2013, ce fut à chaque fois la seconde place les deux années suivantes. Et 2016 a à nouveau été très prometteur avec une fois de plus une 2ème place au classement général. Les points forts de dimanche ont été la victoire au « Cost Report » et dans la discipline reine « Endurance » (une course de 22km avec changement de pilote).

La fin de saison à Barcelone devait, elle aussi tenir toutes ses promesses. Les meilleures équipes européennes étaient présentes et ce fut une rude bataille pour le podium sous la chaleur espagnole. Avec une Stallardo en grande forme, l’équipe a pu engranger des points précieux : une 3ème place dans l’épreuve « Skid Pad » et une 5ème place en « Acceleration ». Cela donne une 5ème place au classement général et ainsi une fois de plus, tout près du podium.

Après une saison aussi remarquable, il convient de remercier un grand nombre de personnes. Notamment nos sponsors et évidemment aussi Handtmann Elteka, qui est depuis des années un partenaire essentiel pour les composants dans le domaine de la transmission. Les roues dentées du système d’huile représentent un composant important de la transmission. Nous vous remercions pour la qualité fiable et nous réjouissons bien évidemment de la poursuite de notre étroite coopération à l’avenir.

 

Meilleures salutations d’Esslingen,

Votre écurie de la saison 2016, Oliver Peters